Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 septembre 2015 2 15 /09 /septembre /2015 17:29
L'AACC fête ses vingt ans !

www.couzeixculture.fr : ce blog répertorie depuis 2005 les manifestations qui ont permis à Couzeix de compter dans le paysage culturel local, régional et quelquefois national.

Cette réputation est le fruit de l'action conjointe menée depuis 1995 par l'Association Animation Culturelle avec l'entier soutien de la Ville de Couzeix.

Le 19 septembre 2015 un événement spécial sera proposé. L'AACC a 20 ans et « 20 ans, ça se fête »... en famille et entre amis.

La famille, sans laquelle l'AACC n'existerait pas, est celle des artistes : peintres, sculpteurs, graveurs, émailleurs, photographes, musiciens...celle des artisans d'art : céramistes et tisserands...qui viennent d'ici ou d'ailleurs : la France de l'Ouest, Paris, Prague...ou de 15 autres nations européennes, en 2005 lors de la première Rencontre Internationale de Gravure !...sans oublier nos talentueux artistes couzeixois et notre précieux jeune réalisateur de films-portraits d'artistes (Antony Comino...dont le nom ne figure pas à notre affiche du jour mais qui mérite d'être cité).

Est artiste toute personne qui a le sens de la beauté et qui est capable de créer de la nouveauté tout en éveillant chez le spectateur, soit du plaisir esthétique, soit des questionnements, soit des sentiments divers devant certaines évocations de réalités que les mots ne suffiraient pas toujours à évoquer.

Sont amis des artistes tous les publics qui les suivent, les respectent dans leurs différences, et tous ceux qui les aiment parce qu'ils sont des phares, parce qu'ils sont, chacun, porteurs et propagateurs d'un peu de cette culture, sans laquelle le monde moderne et civilisé serait bien orphelin.

Sont amis des artistes tous ceux qui les aident à promouvoir leur œuvre et font en sorte que la création vive, surtout dans le contexte difficile qui est celui de l'époque actuelle.

Le 19 septembre à Couzeix, 31 artistes géographiquement proches et dont la plupart des noms sont bien connus par les amateurs d'art, vont fêter ensemble et pour les absents de leurs rangs, les 20 ans de l'Association Culturelle.

L'AACC, dont les manifestations sont actuellement fréquentées annuellement par environ 6500 personnes, les a produits au fil du temps, à l'occasion d'expositions individuelles ou collectives.

Ils présenteront 31 mini-expositions d'un jour pour laquelle ils ont quartier libre et où ils seront présents toute la journée, pour rencontrer les visiteurs. A cette occasion, ils ont accepté la proposition qui leur a été faite : montrer ce qui est de leur jardin secret et peu souvent exposé : leurs dessins, toutes techniques et outils scripteurs confondus...

La JOURNEE DU DESSIN D'ARTISTES sera ouverte au public de 10h à 18h au centre culturel de Couzeix.

Programme :

- 10h30 : rencontres privilégiées avec les artistes

- 11h 15 : projection d'un diaporama réalisé par deux participants sur le thème : ‘’Des dessins du monde’’

- 11h45 : Prestation musicale et folklorique par l'Eglantino do Limouzi (association limousine constituée en 1933)

- 12h30 : vernissage

- 16 h : Aubade par les « Gueules Sèches » (fanfare de Limoges créée en 1922)

Exposition des affiches des manifestations AACC depuis 20 ans

Et puis...à toute fête ses jeux et les règles de ses jeux : Il sera remis à chaque visiteur un billet qui pourra ouvrir droit en fin de journée au tirage d'une tombola. Pour être valides, les billets, remis à la sortie de l'exposition, devront avoir été remplis et porter par ordre de préférence les numéros d'exposition de 4 stands d'artistes dont ils souhaiteraient voir les œuvres exposées ensemble, en novembre 2016, à Couzeix.

À 17h : Tirage de la tombola. Le gagnant se verra remettre un bon de 100€ à valoir sur l'achat d'une œuvre à l’un des artistes. Dépouillage des billets remplis

A 18h : Proclamation des résultats : noms des 4 artistes choisis par le public pour figurer à l'exposition de novembre 2016. Au cas où l'un de ces artistes serait dans l'impossibilité d'y participer, celui qui aura recueilli le 5e meilleur nombre de suffrages sera sollicité...etc...

Le même jour, il y aura Foire Artisanale sur la Place du 8 Mai 1945. Les commerçants et l'Association Culturelle de Couzeix réuniront leurs forces pour que ces deux manifestations complémentaires créent un réel pôle d'attraction sur leur ville.

Entrées libres.

En soirée, sur invitations, l'Association Culturelle recevra en privé, les personnalités, ses partenaires, et toutes les personnes bénévoles qui l'ont aidée à grandir.

Nicole Roux, présidente de l’AACC

Contacts : Nicole Roux : 06 13 68 97 93 – roux.nicole@orange.fr

Angélina Perrachon : 05 55 39 61 69 – yvesperrachon@orange.fr

Annie Léger : 05 55 39 25 71 – annie.leger06@laposte.net

service culture en Mairie : 05 55 39 27 98 – service.culture@couzeix.fr

Repost 0
Published by Association animation culturelle de Couzeix
commenter cet article
28 juillet 2015 2 28 /07 /juillet /2015 16:14
Cinquième Nuit des étoiles

L'association animation culturelle en partenariat avec la société d'astronomie populaire de Limoges organise pour la cinquième année consécutive une soirée "Nuit des Etoiles".

Cette manifestation aura lieu le vendredi 7 août. L'observation se fera dans un champ prêté gracieusement pour l'occasion sur le territoire de la ville de Couzeix.

Les animateurs de la société d’astronomie populaire de Limoges accueilleront les participants avec leurs instruments d'observation et leur savoir sur la lecture du ciel.

Soirée gratuite mais réservations obligatoire au 05 55 39 27 98 ou sur service.culture@couzeix.fr. Si vous laissez un message, merci de donner vos coordonnées (nom, prénom, n° de tel.) Attention, nombre de places limitées

Rendez-vous à 21 heures sur le parking du centre culturel. En cas de pluie, la soirée sera remplacée par une conférence au centre culturel.

Repost 0
Published by Association animation culturelle de Couzeix
commenter cet article
22 juin 2015 1 22 /06 /juin /2015 11:43
Concert caritatif samedi 27 juin

L'Association Culturelle de Couzeix invite l'Ensemble Enigma (Jean -Pierre Raillat et ses 50 musiciens) ainsi qu'en première partie, Joël Baret, compositeur-parolier et interprète, à donner le samedi 27 juin à 20h, en l'église de Couzeix, un concert au profit de l'Association AMADEA – Enfance et Développement à Madagascar.

Madagascar, "l'Ile Rouge" à cause de la couleur de sa terre , "La Grande Ile", quatrième île du monde par sa taill,e est un petit continent ancré dans l'Océan Indien, à 400km de l'Afrique du Sud et à quelques encablures de l'île-département française de la Réunion.

Ex-colonie française, indépendante depuis 1960, cette île ne manque pas de charmes. Isolée en mer depuis des millions d'années, cette île lumineuse est riche d'une flore et d'une faune exceptionnelles, constituées chacune à 80 – 90 % d'espèces endémiques. C'est le pays de l'Allée des Baobabs de Morondava et celui du non moins célèbre Arbre du Voyageur, mais il abrite aussi ces fameux lémuriens qui jouent de branche en branche dans des forêts qui font rêver … Aussi idylliques sont les rivages de sable coralien et d'eau turquoise sur lesquels se penchent les cocotiers...

Mais ce pays où vivent 20 millions d'habitants a malheureusement un autre visage qui ne peut pas se dérober aux yeux du voyageur. Madagascar est l'un des trois pays, avec l'Afghanistan et Haïti, où la population est la plus pauvre du monde : 75 % de personnes y vivent au-dessous du seuil de pauvreté....souvent avec 0,05€ par jour !

Une minorité de la population jouit des richesses de l'île et s'y épanouit aux dépens d'une majorité écrasante qui est maintenue dans l'ignorance et le sous-développement (10 contre 90 %). La misère y engendre la violence et la violence l'insécurité, dans une spirale infernale... devant des pouvoirs qui semblent tout ignorer.

A côté d'organisations nationales ou internationales comme l'UNICEF et La Croix Rouge, un certain nombre d'ONG se sont organisées pour venir en aide à ce peuple en détresse.

AMADEA est de celles-ci. Elle a été créée en 1986 par des familles charentaises et franc-comtoises pour soutenir l'orphelinat TOPAZA à Antananarivo. Elle a ensuite élargi géographiquement son action et elle se présente actuellement comme : « Association d'aide humanitaire pour le développement durable en zone rurale et pour la protection des enfants à Madagascar ».

« Pour le développement rural, AMADEA travaille avec des groupements de paysans dans des zones situées à environ 30 - 50 km de la capitale. Son appui consiste à aider les paysans pour qu'ils produisent ce dont ils ont besoin dans le but d'autosuffisance alimentaire, qu'ils développent des activités génératrices de revenus, qu'ils bénéficient d'un suivi de santé primaire et qu'ils puissent bénéficier des formations correspondantes ».

« Pour les actions concernant directement les enfants, les efforts d'AMADEA portent entre autres sur la protection de leurs droits tels que : le droit à l'éducation, à la santé, à l'identité, à la famille...C'est ainsi qu'elle ouvre des classes préscolaires ou élémentaires, qu'elle parraine des centres d'accueil pour enfants, qu'elle développe des actions en faveur de la nutrition des jeunes enfants, qu'elle participe à des actions d'inscription à l'état civil. »

Pour en savoir plus , consulter le site : www.amadea.org

Mais AMADEA ne peut rien sans l'aide reçue en France.

Les membres de l'AACC, Jean-Pierre Raillat, ses 50 musiciens et Joël Baret, sont réunis bénévolement pour vous offrir un moment de musique de choix et aussi pour recueillir votre soutien à cette cause, quel qu'en soit le montant... (ne pas oublier que tout don par chèque, d'un montant égal ou supérieur à 30€ donne droit à un avoir fiscal des deux tiers. Ex : pour 30€ versés, vous recevrez un reçu vous donnant droit à une réduction d'impôt de 19,80€. Soit un coût réel de 10,20€)

Votre générosité sera notre récompense et celle de l'association que nous parrainons cette année.

Pour tout renseignement concernant votre intérêt pour cette association (adhésion, projet de manifestation caritative, souhait d'investissement personnel, besoin de stand d’artisanat malgache, etc.) contacter :

AMADEA – 5 rue de la Charente – 16460 Aunac – 05 45 22 50 56 – amadea@wanadoo.fr

Contact concert du samedi 27 juin : Nicole Roux – 06 13 68 97 93

Repost 0
Published by Association animation culturelle de Couzeix
commenter cet article
11 juin 2015 4 11 /06 /juin /2015 10:56
Septième Biennale photographique

Pour sa septième biennale bhotographique, le Centre Culturel de Couzeix accueillera du 13 au 28 juin 2015 des photographes qui ont accepté de porter leurs regards sur le monde MINERAL en partant du principe qu'est minéral tout ce qui n'appartient pas au monde du vivant.

Ce monde du non vivant est déterminé par le fait que ses éléments ne peuvent pas se reproduire. Il comprend, l'ensemble des composantes minérales ( gaz, eau, roches) mais aussi l'ensemble des éléments morts, issus du vivant (bois, cadavres...) et les productions humaines (objets et choses)
Le thème de l'eau ayant déjà fait l'objet d'une exposition, il a été proposé aux photographes contactés de travailler en priorité sur les éléments naturels qui constituent le sol et le sous-sol de notre planète : les prises de vue qui s'y rattachent n'excluant pas le rapport avec les mondes végétal et animal ou avec les activités humaines.
Toutes les images pouvant être captées dans des environnements proches ou lointains, ce thème a recueilli un beau succès : 35 photographes se sont mobilisés pour l’aventure...

L'exposition présentera des ensembles de clichés réalisées par des photographes avertis du Limousin parmi lesquels : Charlie Abad, Sébastien Arico, Jean-Pierre Neymond, ou encore Dominique Aliadière, également artiste graveur Parisien et Panazolais.
Le club photographique « Les Glaneurs d'Images » où professionnels, et amateurs éclairés œuvrent de concert, participe à cette rencontre.
Seront bien sûr présents les photographes habitués de ce salon qui l'ont souhaité, mais aussi, dans un souci d'ouverture, des photographes nouveaux dont les clichés ont été sélectionnés par Philippe Pécher, photographe professionnel, sur proposition de Nicole Roux, Présidente de l'Association Animation Culturelle de Couzeix, qui porte ce projet.

La photographie qui a été sélectionnée pour l'affiche et qui sera le support de communication, a été prise par Sébastien Arico, membre du collectif Photolim87, pendant un voyage en Arizona. Cette image présente un paysage totalement minéral, impressionnant et beau. La prise de vue, assortie d’une perspective vertigineuse, pourrait également figurer le symbole de l’œil, élément premier à aiguiser en photographie. (cf. revue l'Oeil Photographique)

Seront présentées des photographies en couleur ou en Noir et Blanc.
L'arrivée des technologies nouvelles, du numérique et de l'informatique ont mis ces dernières décennies la photographie au rang d'art populaire.
Pour la classification générale des Arts, elle est « le 8è art », dans une catégorie qu'elle partage avec la radio et la télévision sous la rubrique « arts médiatiques ».
Comme dans la pratique de tous les arts, sous une apparente facilité, la pratique de la photographie nécessite connaissances, sensibilité, investissement personnel et exigence.

A travers ses Biennales successives, dont les derniers thèmes ont été « L'Eau Source de Vie », « Animal » puis « Végétal » l'Association Culturelle de Couzeix offre un large éventail de talents dont les regards sur le monde méritent d'être partagés.

Lionel Schewzuck, sculpteur, a été invité à exposer ses sculptures en pierre (marbres, granits...) à cette occasion. Leurs lignes épurées soutiendront le propos annoncé avec bonheur.


Nicole Roux
résidente de l'AACC

Septième biennale photographique de Couzeix du 13 au 28 juin 2015 au centre culturel.
Tous les jours de 14h30 à 18h30 – Entrée libre


Contacts :

Philippe Pécher : 06 09 82 28 20 – philippe.pecher@club-internet.fr

Nicole Roux : 06 13 68 97 93 – roux.nicole@orange.fr

Florence Dautriat : 05 55 39 27 98 – service.culture@couzeix.fr

Repost 0
Published by Association animation culturelle de Couzeix
commenter cet article
21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 10:04
1er salon du livre d'occasion et ancien

Le centre culturel de Couzeix accueille samedi 23 mai et dimanche 24 mai le premier salon du livre d'occasion et ancien organisé par Limolivres. De nombreux exposants sont attendus tout le week-end.
Renseignements au 06.66.76.08.41.

Repost 0
Published by Association animation culturelle de Couzeix
commenter cet article
18 février 2015 3 18 /02 /février /2015 10:21

flyer-elles-4-105x148.jpg

 

L’association culturelle de Couzeix va entrer dans ses  20 ans, avec le cycle des manifestations de l'année 2015. Sa traditionnelle exposition de printemps mettra à l'honneur 4 artistes... 4 femmes ! ''ELLES...4'' ...4 Parisiennes :

 

- Hélène Belin, peintre et graveur.

- Maya Boisgallays, peintre et graveur,

- Adeline Breton, sculpteur

- Marie-Thérèse Delannoy, peintre.

  

Cette belle rencontre appelle à une réflexion sur trois points : 

  

1. La Journée Internationale de la Femme

Chaque année depuis une décision des Nations Unies de 1977 (1982 en France), le 8 mars est une journée dédiée aux femmes du monde entier. Le mois de mars  est alors une occasion pour que se tiennent  des débats, des conférences, des expositions, des projections, des échanges en tous genres ... Un bon prétexte pour faire le point sur la condition des femmes, l'égalité des sexes, la situation des femmes d'ailleurs,  poser des jalons sur l'avenir de l'égalité homme-femme.

A travers ''ELLES...4'', exposition d'art abstrait et contemporain  où seront présentées peintures, sculptures, estampes, dessins et bas-reliefs réalisées par des femmes qui consacrent leur vie à la création plastique,  l'AACC (où les femmes sont majoritaires), souhaite susciter l'attention de chacun sur ce sujet, simplement par l'évocation de quelques constations indiscutables.

 

2. Les femmes dans l'art

 

A l'échelle des 20 ans de notre association, dont le but est de pratiquer une action culturelle accessible à tous les publics, dans un esprit d'ouverture à toutes les formes d'art, nous constatons malgré tout que, pendant ces 20 années, si les manifestations collectives (Triennales de Gravure contemporaine, Biennales des Artistes couzeixois, Biennales de Photographie, Journées artisanales Céramique ou Textile, Quartier libre à 100 artistes, De Prague à Couzeix,  etc...) ont fait  une place assez large aux femmes créatrices, il n'en va pas de même pour les expositions plus personnelles de printemps et d'automne.

Sept femmes ont tenu la tête de nos affiches : Vivian Oël, Simone Nathan-Ascher, Nili Pincas, Léa Sham's, Nicole Morin, puis très récemment Frédérique Lemarchand et Barbara Soïa, onze avec ''ELLES...4'', contre... dix-sept d'hommes ! Avec presque 65 % de présence féminine, nous pouvons nous adresser un satisfecit.

A l'échelon national et international,  si les femmes sont omniprésentes dans les musées et les galeries depuis que l'art est montré sans exclusive, c'est par la représentation de leur corps, peint ou sculpté (et 80 % des fois belles et nues!) par des artistes ...hommes.

 

La collection permanente d'art moderne et contemporain du Centre Pompidou est la plus importante au monde. Mais en 2004, 5 % des signatures seulement sont celles de femmes. Malgré une percée importante après les événements de 1968, les artistes femmes restent encore très largement à l'ombre des hommes tant au niveau de leur reconnaissance officielle et publique, qu'au niveau du marché de l'art (11 % des ventes)

''ELLES...4'', ce sont 4 ''abeilles'' peignant, sculptant ou gravant, avec passion et obstination. Elles ont une réputation certaine dans les milieux artistiques parisien, français et étranger et nous les remercions de nous offrir le plaisir de leur venue en Limousin. Merci à tous, mesdames et messieurs de leur réserver le meilleur accueil.

 

3. La liberté d'expression

      

 Pour repères, l'Histoire de l'Art divise l'histoire de la création artistique générale par  des appellations : ''périodes'', ''écoles'', ''mouvements'', ''styles''...etc.

Dans les années 1970, on a glissé de ''l'époquel'' art moderne à celle de l'art contemporain ou de l'art actuel.

L'art moderne est l'art qui s'est pratiqué entre la fin du XIXe siècle et la première large moitié du XXe (1960-70). C'est un art qui est en rupture avec les académismes, et la figuration, un art libre, lié aux mouvements littéraires, à la pensée nouvelle, aux extraordinaires progrès de la science et des techniques, à l'ouverture sur le monde. Ce fut une période d'éveil où les avant gardes, muselées par les deux guerres mondiales, ont eu le souci de s'exprimer avec des symboles ; un exemple bien connu: Picasso et son tableau ''Guernica''.

L'art contemporain n'entre pas en rupture. Les transformations avancées se poursuivent, mais on assiste à une période de créativité foisonnante et de mieux en mieux médiatisée.

Des ''courants'' plus ou moins durables se succèdent, cédant parfois la place du Beau à l'Intellect et de ce fait, souvent mal compris par le spectateur. Mais ce nouveau langage remplit pleinement la fonction de l'art, qui a toujours été  de témoigner de son temps, ou d'être en avance sur son temps.  (Paul Klee disait : « L'art ne produit pas le visible, il le rend visible »).

 

Résolument contemporaines, ''ELLES...4'', soit par la figuration libre, soit par l'abstraction, sont au cœur de leur œuvre où se lit une approche poétique et sensible, paisible mais forte, du monde qu'elles rencontrent et transcrivent à travers le prisme de leur langage personnel.

Il suffit de se laisser porter par la mélodie et l'harmonie des formes, des couleurs, des structures agencées, pour comprendre le message de paix et de joie qu'elles véhiculent... et de se laisser séduire.

La nature, dans ce qu'elle de plus beau, de plus secret, de plus fort et de plus sensible est le fil conducteur de cette exposition qui ouvre le champ libre à l'interprétation du spectateur, autant que libre est l'expression de ces 4 créa...trices.

 

 

QUI SONT : ELLES...

 

Helène BELIN : Art abstrait contemporain- Peintre et graveur

- Etudes d'art à Clermont-Ferrand et Paris où elle s'installe.

- Hélène a une vingtaine d'années en 1968

- Professeur d'Arts plastiques et peintre.

- Enrichit ses moyens d'expression avec la pratique de la gravure.

« Sa gravure n'est jamais le décalque de sa peinture. La gravure est devenue, comme le dessin et la peinture, un instrument à part entière. Hélène laisse ses peintures et ses gravures discourir de leur propre éloquence. ».

Sa peinture témoigne « ...de quelque chose de l'ordre du sentiment et de l’émotion. Souvenir effacé ou trace aiguë d'un lieu, d'un moment de vie... » suspendus dans des couches colorées.

 

Expositions personnelles peinture et gravure confondues :

- Nombreuses expositions en galeries : à Paris, en province et à l'étranger

 

Expositions collectives :

- Bibliothèque Nationale de France « De Bonnard à Baselitz ». Paris. 1990.

- Salon Comparaison. Paris. 1994-1995

- Avec l'Atelier des éditions Lacourière et Frélaut de 1996 à 2007 : salons Saga, Art Paris, Institut Culturel de Dacca(Bangladesh)

- Femmes graveurs du 20e  siècle. Liège. 1998

- Salon Mac 2000. Paris. 1998-2000-2002.

- Salon d'automne. Paris. 2005

- Puis, Salon des Réalités Nouvelles, Art Istanbul, Institut de France à Athènes, Sendai (Japon)

- Grande Bibliothèque d'Alexandrie. Égypte. 2011

- Salons des associations ''Graver Maintenant'', ''Le Trait''. Paris. De 2001 à 2012.

Etc...

 

Maya BOISGALLAYS : Art abstrait contemporain : peintre et graveur.

- Née à Montreux. Suisse

- Etudes d'art à Lausanne (diplôme des Beaux Arts)

- Complète sa formation à Salzburg, Genève et Paris pour la gravure
- Maya a une vingtaine d'années en 1968.

- Vit et travaille à Paris et à Genève

Les peintures et les gravures de Maya Boisgallays disent « l'émotion la plus intense et la plus rare ».

Le chaos y est érigé comme une dynamique  foisonnante mais capable de se structurer jusqu'à l'austérité. L'imaginaire, la rigueur y participent à une quête d'absolu, de l'ombre à la lumière.

L’œuvre gravé de cette artiste est aussi important que son œuvre peint.

 

Expositions personnelles :

Nombreuses : Paris, France, Suisse

 

Expositions collectives :

Paris –  France – Séoul ; Corée – Ljubljana ; Slovénie – Berkeley, USA – Japon - Italie – Liban – Espagne – Bulgarie – Londres – Montréal – Prague – Inde – Allemagne.

 

Livres de bibliophilie : gravures originales pour :

Confucius, 2003) – Shakespeare, 2004 -Les sept paroles du Christ en croix, 2007 – A l'ombre du bonsaï, 2009) – Les Tragiques, d'Agrippa d'Aubigné, 2012....etc

 

Musées, collections publiques et privées :

Nombreuses acquisitions dont : Fonds National d'Art Contemporain, Paris - Bibliothèque Nationale de France, etc., et bibliothèque Francophone, Limoges

 

Adeline BRETON : art abstrait contemporain : sculpture et arts graphiques

-  Née à Paris en 1966 

- Adeline a deux ans en 1968

- Licence d'arts Plastiques – Paris VIII- 1996

- Bourse Erasmus – Vienne, Autriche – atelier Pistoletto, 1995

- Diplômée de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, section sculpture, 1995

- Professeur d'arts Plastiques et sculpteur depuis 1995

« Ma démarche artistique se construit autour de la fragilité de l'Etre humain et sa fragilité dans un rapprochement avec la nature...Les matériaux employés : carton, pigments, terre, me permettent d'interroger les formes et de construire dans l'espace un jeu de volumes qui se tendent, se courbent, se déchirent et s'envolent dans une dialectique de légèreté-profondeur, matière-spiritualité. »

Adeline présentera également des dessins.

 

Expositions : Palmarès moins important mais prometteur pour cette plus jeune artiste encore en activité dans l'enseignement mais qui expose  régulièrement  dans le département du Var (Salernes – Seillans - Carcès)

 

Expositions personnelles

- Art Culture et Foi (St Pierre de Montmartre - 2009)

- Orangerie du Sénat – Jardin du Luxembourg – Paris

- Galerie du Crous des Beaux Arts – Paris

 

Expositions collectives

- Salon des réalités nouvelles, Paris

- Sculptures  en l'Ile – Andrésy (Yvelines)

- Salon Sculptura, - St pierre de Montmartre

- Territoires partagés – Mery la Vallée (Yonne)

- Parc de Tancognaguet (Creuse)

- Salon des Arts Graphiques (La Selle St Cloud)

- Salons de l'association Graver Maintenant, sur les traces de son père : Claude Breton.

 -...

 

Marie-Thérèse DELANNOY : Figuration et abstraction : peintre.

 

- Études - diplôme de peinture et de dessin à l'Académie Marcel Roche

- Styliste

- Professeur de dessin -Ateliers des Beaux-Arts de la ville de Paris

- Marie-Thérèse a une vingtaine d'années en 1968

L'épouse de Claude Breton : graveur, lithographe, dessinateur, peintre émérite, décédé en 2006, doit tout à son propre talent.

Contemporaine, la peinture de Marie-Thérèse joue avec la figuration, l'expression et l'abstraction pour présenter sur un mode uni, un monde de bonheur où il fait bon vivre entre ombre et lumière.

Paysages, azulejos, faune aquatique sentent bon les couleurs de la Méditerranée.

Entre la chaleur de la maison familiale rouge et les atmosphères de bleus profonds, surgissent des jeux de  formes puissantes et la valse assurée du pinceau. L’œuvre s'écrit comme une succession d'histoires d'instants paisibles, simples et heureux

 

Expositions

Marie-Thérèse Delannoy vit sur un axe Paris-Salernes et ces deux régions lui rendent bien son attachement. C'est là qu'elle expose le plus souvent ;

 

- dans le Var : Salernes, Flayosc, Draguignan, Seillans,Fréjus, Barjols, Carcès...des lieux charmants.

- à Paris : - Orangerie du Sénat – Galerie Cimaises – Galerie Efte  et Jacques Debaigts, Mairie du IXe arrondissement

- Salons de Versailles, de la Jeune Peinture, Fondation Taylor, Biennale du dessin et de la peinture à l'eau (Grand Palais, Paris), Réalités nouvelles, Musée de la Poste, Salon Coup de Cœur (espace Cardin)....

- à l'étranger : Rotterdam – Salon du Coup de Cœur : Musée de l'UNESCO à Beyrout.

- en province : Lille – et puis...Musée de Tulle, Foyer du Grand Théâtre de Limoges.

 

L'association animation culturelle de Couzeix remercie vivement Dominique Aliadière, Président de l'Association Graver Maintenant – Paris, partenaire des Triennales de gravure de Couzeix (prochaine édition - novembre 2015), à qui elle doit les contacts qui ont conduit à la réalisation de ce beau projet.

 

ELLES...4 : Peinture, sculpture, gravure...
-------
Exposition du 14 au 29 mars 2015,centre culturel de Couzeix, tous les jours de 14h30 à 18h30, entrée libre.
Contacts au 06 13 68 97 93 ou Florence Dautriat : service.culture@couzeix.fr - 05 55 39 27 98

                                                                                                 

 

Repost 0
Published by Association animation culturelle de Couzeix - dans Manifestations à venir
commenter cet article
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 10:01

2014---11-flyer_lemarchand-soia.jpgL’Association Animation Culturelle de Couzeix présente du 15 au 30 novembre 2014, l'émouvante et importante œuvre en cours de Frédérique Le marchand, peintre, et de Barbara Soïa, sculpteur.
Ces deux femmes exposent souvent ensemble et récemment dans des lieux aussi symboliques et mythiques que les abbayes de Vézelay ou de Brantôme, entre autres...
Toutes  deux,  originaires du Limousin,  livrent à travers leur création, sous des formes d'expression aussi dissemblables que sont la sculpture et la peinture, des messages sensibles et philosophiques avec ferveur et générosité.
ELLES nous font part de leurs visions intimes sur la vie, la féminité, la tendresse  et l'amour, mais aussi sur l'épreuve, le dépassement et la mort. Leur œuvre est lumière.
« Elles étanchent leur soif et se désaltèrent à la source des rêves » aurait pu dire à leur endroit Gustave Kahn, poète symboliste.
L'une, Frédrique, offre ses dessins, ses aquarelles, ses tempéras et ses peintures avec ampleur et raffinement.
L'autre, Barbara, pétrit la glaise originelle, qui deviendra bronze, matière aussi noble, qu' inaltérable et universelle.  
Mots d'artiste : « Toute énergie quand elle a été réveillée veut voir son fruit mûr avant de se dissiper. Je veux que ma création sous toutes ses formes donne au monde ce qu'on m'a donné au plus haut. » (F. Lemarchand).
LEUR OEUVRE est silencieuse et grave, mais souriante et apaisante. D'une sensibilité à fleur de peau, elle vibre d'espérance. Elle offre Bonheur et Paix.
« Elle ouvre des flacons desquels s'échappe le parfum de nos âmes » (Sofia Evreïnoff)
Frédérique Lemarchand a bénéficié d'une greffe « cœur-poumons » le 11 février 2012. Elle vit donc avec le cœur et les poumons d'un autre.
Ses peintures récentes montrent avec pudeur et beauté cette expérience de la fragilité de l'existence humaine qui l'a amenée à voyager « de l'autre côté du miroir », à faire en quelque sorte l'expérience de la mort.
Son travail actuel est un témoignage heureux, une sorte de remerciement à la Science et à tous ceux qui choisissent qu'à leur mort, le don de leurs organes puisse faire vivre un de leurs semblables.
Frédérique Lemarchand et l'association culturelle de Couzeix ont souhaité que FRANCE ADOT 87 (Association pour le Don d'Organes et de Tissus humains) soit partenaire de cette manifestation.
L'exposition sera visible de 17h à 17h30, en présence des artistes.
Un court métrage réalisé par Antony Comino dans les ateliers de Barbara et de Frédérique sera présenté à 17h30.
Une conférence publique sera donnée par Monsieur Christian Lebrette, Président de France ADOT 87, le vendredi 14 novembre à 18h au Centre Culturel de Couzeix. Le thème de la conférence sera : «  Don d'organes et de moëlle osseuse »

Deux lectures d'exposition seront données par les artistes, les dimanches 23 et 30 novembre à 16 heures.

L'exposition ouvrira au public du samedi 15 novembre au dimanche 30 novembre de 14h30 à 18h30. Le film et un document présentant France ADOT seront à la disposition du public sur écran TV pendant la durée de l'exposition.
Entrée libre. Centre culturel - Allée du Stade - Couzeix

Repost 0
Published by Association animation culturelle de Couzeix - dans Evénements antérieurs
commenter cet article
8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 11:17

Textile.jpgPour inaugurer la saison d’automne et l’année culturelle 2014-2015, l'association culturelle et la Ville de Couzeix proposent la quatrième édition des Journées Textile – Marché des Tisserands.

Le centre culturel tout entier va donc renouer avec l’ambiance douillette, chaleureuse et colorée que savent si bien créer les tisserands, feutriers, tricoteuses, fileuses, brodeuses et les ‘’soyeux’’... lorsqu’ils se retrouvent pour ce weekend d'échanges et de convivialité.
C'est toujours avec plaisir que le public pourra venir découvrir les nouvelles créations d'une bonne moitié d'artisans déjà rencontrés lors des précédents marchés. Une petite moitié de nouveaux talents ne va pas manquer d'aiguiser la curiosité de tous les amateurs.

 

La manifestation

 

1 - le marché :

 

Les samedi 4 et dimanche 5 octobre, nous accueillerons :

 

- 29 créateurs professionnels des métiers du textile qui transformeront  le centre culturel en caverne d’Ali Baba.

Les collections qui seront proposées sont très variées : elles riment avec nouveauté, originalité et qualité. Elles touchent les domaines :

- de la mode : vêtements tissés ou en feutre (manteaux, vestes, ponchos etc...) et  accessoires (chapeaux, sacs, foulards, bijoux...)

- de la décoration de la maison  (linge, tentures murales, lampes équipées d'abat-jour en soie peinte, objets divers...)

 

- Le Pôle des Métiers d'Art en Limousin sera représenté par deux exposants. Cette association regroupe 70 créateurs dont les ateliers sont installés dans les départements de la Haute-Vienne, de la Creuse et de la Corrèze. Cette représentation sera l'occasion d'une information sur la variété des métiers d'art qui fleurissent dans notre région.
Ces passionnés du fil et de la fibre, qu’elle soit animale (laine, soie, mohair, angora) ou végétale (coton, lin, chanvre) proposeront à la vente des pièces uniques.

 

« Art Textile - France Patchwork  » section Haute-Vienne. Une exposition regroupant sept artistes de cette association présentera des tableaux qui n'ont rien à envier à la peinture contemporaine. La peinture y fait place à un assemblage savant de « bouts de tissus et de fibres de toutes sortes »cousus avec dextérité, liberté et sensibilité.

 

Le tissage et l'art textile sont des pratiques complexes, minutieuses, mêlant à notre époque, tradition et modernité.

 

  

 - La Fibre Textile – groupe filage : ‘’Pédaler Pour la Paix’’

Au stand de Marion Gauvin, fileuse qui ne manque jamais de venir à cette manifestation, sera présentée une exposition liée au projet ‘’Pédaler Pour la Paix’’, dit aussi projet ‘’3P’’.

Marion est l'initiatrice d'une action solidaire qu'elle mène avec quelques amies.         L'idée est de pédaler (terme technique lié au travail sur le rouet), c'est-à-dire de filer des écheveaux  de fibres diverses et de les vendre au profit du maintien de l'artisanat textile dans les communautés les plus pauvres, en Amazonie péruvienne, au Tadjikistan par exemple...et bien d'autres à venir.

Les 4 et 5 octobre, on pédalera donc pour la paix, et l'exposition de Marion donnera des images de cette riche et généreuse  expérience

 

 2 - Les démonstrations :

 

Quatre démonstrations permettront au public, enfants et adultes, de « rentrer » dans les coulisses du savoir-faire de nos exposants. Elles auront lieu chaque jour pour s’initier aux activités suivantes :

- Tissage aux plaquettes et tressage de boucles, par Sylvie Lemal (nouveau)

- Initiation à la dentelle de feutre par Anik Marie (nouveau)

- Tissage sur métier à bras par Martine Ormeatcha

- Filage par Marion Gauvin

 

 Nous sommes ravis d’accueillir ces artisans pour différentes raisons :

- Malgré les difficultés dues à la crise économique, ils s’accrochent : la passion pour leur métier et les liens sociaux qui en découlent sont plus forts que la tempête.
- Ils pratiquent sur un mode raffiné des métiers traditionnels qui auraient pu disparaître avec  la mécanisation  et la mondialisation de l’industrie textile.
- Le moteur de notre action ne varie pas. Nous souhaitons valoriser toutes les formes de créations artisanales, qu'elles soient céramique ou textile. Nous avons à cœur de participer à la préservation des savoirs faire et des techniques anciennes, mises au service de productions contemporaines.

 

Centre culturel de Couzeix, samedi 4 et dimanche 5 octobre 2014.
Entrée libre de 10h à 18h

Contacts :

Nicole Roux : 05 55 39 92 43 – 06 13 68 97 93

Françoise Dupuy : 05 55 39 32 89 – 06 81 80 23 68

Florence Dautriat : service.culture@couzeix.fr - 05 55 39 27 98

Nicolas Yardin : communication@couzeix.fr 05 55 39 47 45 – 06 01 03 51 89

Repost 0
Published by Association animation culturelle de Couzeix - dans Evénements antérieurs
commenter cet article
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 15:26

Artistes-couzeixois.jpg        Pour la neuvième fois, l’Association Animation Culturelle de Couzeix organise un salon réservé aux artistes de sa ville. Cette manifestation a lieu tous les deux ans et nous pourrons une fois de plus constater dans l’édition 2014 que l’ardeur créatrice des talents couzeixois se porte toujours aussi bien.

 

 Les cimaises du centre culturel de Couzeix offriront à un public fidélisé un panorama d’œuvres reflétant le travail d’une quarantaine d’artistes.

 

L’exposition sera ouverte à des personnes qui se sont présentées individuellement. Certaines sont des habituées du salon, d’autres sont des talents à découvrir…Les techniques proposées seront celles de la peinture, du dessin, de l’aquarelle, du pastel, de l’émail et de la sculpture.


  L’invitée d’honneur, Viviane Sadarnac, peintre et ex-conseillère pédagogique en arts plastiques pour les écoles élémentaires de l’Académie de Limoges, présentera un échantillon de son abondante création.  Eprise du bleu du ciel et de ce fameux soleil qui fait chanter les couleurs… elle nous emportera dans le tourbillon de ses voyages, de préférence au Sud !

Chaleureuse et généreuse, elle affichera tout le bonheur qu’elle a de peindre et de partager la richesse de ses accords colorés. (Expositions personnelles importantes : le Pavillon du Verdurier à Limoges et  Vichy.)

 

Nous accueillerons également les adhérents de deux associations couzeixoises orientées dans des disciplines artistiques différentes :  
- Les Petites Mains de Couzeix (peinture).

- Passions Créatives (émaux) ;

 

Variété, vitalité et plaisir de la découverte seront au rendez-vous … De quoi satisfaire tous les publics sur le chemin d’une balade à l’été naissant !

 

Nicole Roux, présidente de l'AACC

 

 

Centre culturel de Couzeix

Du samedi 14 juin au dimanche 29 juin 2014

Tous les jours de 14h30 à 18h30 - Entrée libre 

Repost 0
Published by Association animation culturelle de Couzeix - dans Evénements antérieurs
commenter cet article
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 11:22

Flyer-Nicole-Morin.jpg

Biographie : 

 

Née en 1949, Nicole Morin a un parcours atypique et riche.

    Une solide formation universitaire dans les domaines des arts plastiques, de l’histoire de l’art, de l’esthétique, des sciences sociales et anthropologiques, puis en sciences de l’éducation, lui a ouvert les portes d’un parcours professionnel et personnel hors normes.

    Ses activités principales de Conseillère Pédagogique, puis de professeur d’arts plastique à l’IUFM de Poitiers jusqu’en 2004, l’ont amenée à organiser des ateliers de pratique artistique pour les enseignants et à pratiquer elle-même, en expérimentant une grande variété de techniques.

    En parallèle, Nicole Morin, Directrice de la collection des « Arts Visuels et Cultures du Monde » y écrit un certain nombre de livres qui sont édités par les éditions SCEREN (éditeur de l’Education Nationale française), à l’intention des enseignants des écoles maternelles et élémentaires ainsi que des collèges.

    Son parcours artistique personnel prend un tournant décisif en 1999 avec la rencontre de l’artiste guinéen Nabisco, qu’elle épouse. Avec lui, c’est la terre d’Afrique qu’elle partage. Ensemble, ils. font du site sacré de Tafory, village de Nabisco, un centre d’éco-tourisme solidaire et d’éducation artistique pour la Guinée Conakry

    Nicole Morin puise dans cette entreprise toute la richesse de la culture africaine.

    Le roman « Entre deux » qu’elle écrit en 2011 après la disparition de son compagnon annonce son souhait de donner comme titre à l’exposition de printemps à Couzeix le titre « D’ici et d’ailleurs, métissages ».

    Cette expression introduit bien la volonté qu’à l’artiste de nous dire combien elle est également imprégnée au niveau de sa création par les influences de son Poitou natal (série « Mémoires d’ici ») celles de ses voyages (série« Mémoires d’ailleurs », mais aussi de façon prégnante, celles de ses attaches africaines (série« Mémoires d’Entre deux » commencée en 2006)

    L’exposition de Couzeix est la 1ère rétrospective de l’œuvre plastique de Nicole Morin.

    Je vais donc laisser souvent la parole, à cette artiste qui « attache une égale importance à son travail de plasticienne et à celui d’écriture ». Elle s’exprimera ainsi  au plus près de son œuvre. Seront cités également quelques commentaires de critiques d’art.

 

Introduction

 

    « S’il fallait proposer des mots pour traduire cette œuvre, nous pourrions parler de volonté acharnée de vivre en embrassant dans une même expression, passé, présent , futur , ici et ailleurs.

Nicole Morin a toujours voulu appréhender en même temps la tradition et la modernité, assumer en les faisant siennes, les influences les plus diverses et les plus contradictoires. Une œuvre à découvrir à la fois brute et raffinée, étrange et forte » (Aline Fontaine).

 

    « S’ancrer sur l’ici et l’ailleurs. Chercher un équilibre qu’il faut toujours renouveler

    Je voudrais des œuvres à la fois acides et tendres, dures comme l’acier et délicates comme une aile de papillon, cruelles comme l’amertume de la vie mais aimables comme un franc sourire ». (Nicole Morin 25/02/1994).

 

    « Le métissage et l’entre-deux se traduisent au niveau des supports, des matériaux, des motifs, des propos…sous des pratiques diverses (peinture, art textile, sculpture)...Je revendique, à la fois chaleureux repères et/ou contraintes, des appartenances sociales, des identités, des racines…multiples, contradictoires et dynamiques. » (Nicole Morin)

 

Liens entre les différentes « Mémoires »

 

    « Je travaille volontiers par séries, à partir de gestes simples (recouvrir, agrafer, pointer, coudre, camoufler, raturer, gratter…) en essayant d’en montrer l’efficacité plastique et le sens. » (Nicole Morin)

 

Mémoires d’ici

 

Regroupent les séries « Passage », « Terroirs », « Enfance », « Ecole », « Leçon de choses »

   Dans ses « Mémoires d’ici » Nicole Morin fouille en archéologue la terre des souvenirs de son passé le plus lointain.

   Exemple  « A partir de vieilles photos jaunies d’ancêtres que l’on trouve dans les greniers et dans les brocantes, visages connus ou anonymes… ces visages remontent des profondeurs de l’oubli sur un graphisme contemporain »

(Extrait de présentation expo : Galerie de l’Art vivant.- Bordeaux 1992)

 

   Ces différentes mémoires sont traitées en technique mixte : peinture, encres, collages, écritures.

 

Mémoires d’ailleurs

 

     Dans cette série, Nicole Morin travaille en technique mixte : collage et peinture, utilisant de menus objets rapportés de ses voyages (Amérique de Sud, Inde, Roumanie et autres…).

   « Tissus ramassés sous les pieds d’un tailleur de rue, pages de journaux locaux, cahiers d’école, affiches décollées aux écritures visibles mais rendues illisibles, piégés dans la peinture, écrivent les bribes d’une histoire qui se veut foisonnante et colorée, énigmatique et poétique. Ce ne sont pas des carnets de voyage, mais des archéologies contemporaines aux couleurs de mes rencontres »Nicole Morin

 

Mémoires d’entre deux

 

…Ces différentes séries respirent la plupart du temps l’empreinte de l’Afrique. « En Pénélope », Nicole Morin brode, tresse, coud, enlumine sans relâche certains éléments de sa collection personnelle de supports ethniques, d’ici et d’ailleurs, en une sorte d’hymne à l’amour… Elle les nomme :

 

      Mémoires intimes

         Série Les Taïssokés : ce sont des bandes, en coton cardé et filé puis tissées dans les villages de Guinée.

         Leur usage : confectionner le petit boubou que l’homme porte sous ses habits, le petit pagne que les femmes s’attachent sur les hanches avant de s’habiller.

        Nicole Morin en fait des pièces d’Art textile, en y incrustant d’autres tissus  et en y laissant courir ses écritures brodées

        Le fil en est-il un rite de passage de l’ici à l’ailleurs, de son enfance auprès d’une mère couturière, aux femmes d’Afrique.

          Ce travail est présenté sous forme d’installation

 

      Tenture de protection

          « Inspirée des fétiches africains et de l’art brut, cette tenture multiplie jusqu’à saturation porte bonheurs et grigris les plus divers… »

 

      Entrelacs

         Toujours des travaux d’aiguille qui lient et animent de leurs graphismes colorés, des tresses de cheveux, lianes entrelacées, les inscrivant en tant qu’œuvres d’art contemporaines aux formes d’un ailleurs…

 

      Promesses d’avenir

          Série de 29 « têtes », associant à la fois un travail de recherche de formes, de matériaux, de couleurs et de décors pour des bustes et des têtes destinés à mettre en valeur et en harmonie des coiffures inspirées de différentes ethnies africaines et d’ailleurs.

          Nicole Morin fait une nouvelle fois un travail de recherche ethnologique s’appuyant sur des éléments d’origine et un travail personnel de «  recréation » de perruques traditionnelles.

           Sa curiosité naturelle et son sens de l’esthétique, nourris par la richesse de sa réflexion, nous amèneront à entrer dans cette installation pleine de promesses d’avenir, comme dans un -Petit Musée d’Art et Tradition de la Parure de Têtes en Afrique de l’Ouest-

          Certaines sont de« Lointaines cousines de Janus, Dieu romain présentant deux visages, Dieu des commencements et des fins, des choix et des portes, regardant à la fois devant et derrière, à droite et à gauche, ici et ailleurs telles de nouvelles déesses de l’entre-deux » (Nicole Morin)

 

Enfin, deux séries plus « généralistes »

 

      Vêtures  de partout

          Vêtements provenant de la récupération de vieux vêtements d’ici, rendus somptueux, par la richesse, la liberté dans l’agencement des ajouts de tissus (couleurs et matières) et toujours par la profusion des points de broderie qui les cousent…Identifiables ou non quant à leur possible origine, portables ou non, ils sont comme des supports de création d’une multitude de petites compositions abstraites juxtaposées, qui ne disent pas leur nom. Ces vêtements D’ici, sont devenus des vêtements D’ailleurs…

 

       Ecritures enfouies

          « Peintures dans lesquelles l’écriture, enfouie telle une archéologie contemporaine, jaillit sous la couleur » (Nicole Morin)

 

Merci de communiquer sur cette exposition qui promet d’être riche, originale et intéressante.

Exposition ouverte tous les jours de 14h30 à 18h30. Entrée gratuite

Conférence de présentation de l’exposition sur écran TV pendant la durée de l’exposition

 

                 

 

Nicole Morin

« D’ici et d’ailleurs : Métissages »

 

Exposition de peintures, volumes et art textile

------------

Centre culturel de Couzeix

Du 22 mars au 6 avril 2014

Tous les jours de 14h30 à 18h30

Entrée libre

                                                                            

 

Contact Nicole Morin :

nicolemiemorin@yahoo.fr

www.nicole-morin.fr

et à partir du 15 mars :

05 46 52 53 45 – 06 70 99 88 85

 

 

 

Contacts AACC

Nicole Roux : roux.nicole@orange.fr

                      05 55 39 92 43 – 06 13 68 97 93

Nicolas Yardin: nicolas.yardin@couzeix.fr

                      05 55 39 47 45 (heures bureau)

Pascale Dorph : pascaledorph@ymail.com

                      05 87 41 62 44 – 06 58 66 3158

Claude Roux : nc.roux87@orange.fr

                      05 55 39 92 43 – 06 22 90 23 00

Florence Dautriat : service.culture@couzeix.fr

                      05 55 39 27 98  (heures de bureau sauf mercredi)

Repost 0
Published by Association animation culturelle de Couzeix - dans Evénements antérieurs
commenter cet article