Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 09:19

 

 

 

L'AACC organise un concert de musique médiévale le vendredi 14 janvier à 20h30 en l'église de Couzeix. Tous les fonds récoltés seront reversés au Téléthon. L'entrée est libre , chacun est invité à donner ce qu'il souhaite pour aider la recherche.

Le programme du concert :

 

COMPOSITEUR  

 

Juan del ENCINA

Todos los bienes del mundo

Chœur

Juan del ENCINA

Señora de hermosura

Chœur

Juan del ENCINA

Ninguno cierre las puertas

Chœur

Juan del ENCINA

Trist’España sin ventura

Chœur

Juan del ENCINA

Amor con fortuna

Chœur

Juan del ENCINA

Fata la parte

Chœur

Giuseppe CAIMO

Mentre il cuculo

Chœur

Baldassare DONATO

O dolce vita mia

Chœur

Orlandus LASSUS

O occhi, manza mia

Chœur

Sebastiano FESTA

L’ultimo dì di maggio

Chœur

Mateo FLECHA, el Viejo

El Jubilate

Chœur

Anonyme français

Chanson de trouvère

Soliste

Anonyme allemand XIIe s.

Extrait des Carmina Burana

Soliste

Improvisation à la flûte

 

Flûte

Estampie royale

Danse médiévale

Flûte

Van Eyck

Extrait du « Fluiten Lusthof »

Flûte

Repost 0
Published by Association animation culturelle de Couzeix - dans Evénements antérieurs
commenter cet article
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 16:53

 

L’Association Culturelle de Couzeix choisit de participer à l’année croisée France-Russie en invitant les accordéonistes du Duo Paris – Moscou pour sa soirée cabaret annuelle. Ce concert aura lieu le 26 novembre 2010 à 20h30 au centre culturel de Couzeix.

 

Domi EMORINE et Roman JBANOV sont jeunes et talentueux, beaux et pleins d’avenir. Leur histoire est aussi une histoire d’amour qui pourrait s’écrire ainsi :

«  Il était une fois »… un jeune Ukrainien qui, à six ans, fait ses premières gammes à l’accordéon… En 1998, Roman a 12 ans. Il quitte sa famille pour continuer ses études musicales au plein cœur de la Sibérie : à Novossibirsk. Jeune prodige, il y reçoit à 17 ans le prix de la Culture et des Arts pour ses programmes de concert. A 2I ans, roman part pour la France et, lors du Concours International d’Andorre, il remporte le Trophée Mondial d’accordéon.

 

Roman, qui pourrait avoir sa place dans un tableau de Marc Chagall, vole de concert en concert, de succès en succès et pour peaufiner l’image, rencontre Dominique, jeune et jolie accordéoniste française avec qui il va aller faire chanter les volcans d’Auvergne… là où le couple s’installe.

 

Ils y confrontent leurs deux univers, leurs deux cultures, leurs deux conceptions de la musique : l’une plutôt orientée vers la variété française et le musette, l’autre, de formation plus classique brille dans la musique traditionnelle russe.

 

De cette rencontre musicale, culturelle et amoureuse va non seulement naître un petit garçon, mais aussi le DUO PARIS – MOSCOU qui nous fera voyager sur des airs d’accordéon, le 26 novembre à Couzeix, à travers tous les styles et toutes les époques entre Paris et Moscou,pour une soirée cabaret au beau programme :

 

Musique classique (transcriptions) – Musique originale pour accordéon

Folklore russe – Musette français

 

Pour vivre cette belle histoire au moment de l’approche des fêtes de fin d’année, venez à la rencontre de Domi et Roman en famille et entre amis !!!

 

Prix des places : 12€ - tarif réduit : 10€

Réservations : mairie de Couzeix, 05.55.39.27.98 et service.culture@couzeix.fr

 

Repost 0
Published by Association animation culturelle de Couzeix - dans Evénements antérieurs
commenter cet article
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 15:49

 

L'AssociationAnimation Culturelle de Couzeix a le plaisir de présenter :

 

 

 

Christophe Vaydie, peintre

 

 

 

1 . BIOGRAPHIE :

Ancien élève de l’Ecole des Arts Décoratifs de Limoges (actuellement ENAD Limoges-Aubusson), Christophe Vaydie obtient en 1987 le diplôme national supérieur d’expression plastique.

Fort de ses acquis, il est déterminé à devenir peintre ; mais faute de moyens, il va judicieusement parfaire sa formation en répondant à des offres de travail variées où il a pu mettre à profit ses talents dans les domaines de l’illustration, de la décoration et du design.

 

Chemins de traverse :

 

-Aménagements d’espaces et créations d’œuvres originales, graphiques et plastiques pour la communication d’entreprise chez :

* UBISOFT (éditeur de logiciels ludiques et éducatifs) : espace d’accueil.

* GABILLY ORTHOPEDIE : espace d’accueil sécurisant et de détente.

* SAURY INTERNATIONAL (tonnellerie en Normandie) : affiches de publicité.

 

-Décoration et scénographie :

* CREATIME / INGENIERIE CULTURELLE : mise en évidence des particularités esthétiques, historiques et fonctionnelles des collections.

- Musée des Arts Forains : Paris.

- Musée de l’automobile : Le Mans.

- Musée du Papier : Saint-Omer.

 

-Conception et réalisation de fresques et décors peints :

 

* PARC DE LA VILLETTE : exposition « L’athlète dans les étoiles » : conception et réalisation de décors illustrant les différentes disciplines de l’athlétisme.

* PARC D’ATTRACTION ASTERIX : fresques et peintures pour rendre alléchants les manèges, attractions, restaurants

* EDF-GDF – Limoges.

* Commandes privées : décors de restaurants en Limousin.

 

 

-Illustrations :

* Livre pour enfants : ''Mikou''

* Roman : ''Chromosome 8''

 

-Enseignement des Arts Plastiques et Arts Appliqués en lycée professionnel.

 

Et la peinture de chevalet dans tout cela ?...C’est parallèlement à toutes ces entreprises que Christophe peaufine discrètement son œuvre peint. Il participe à différentes expositions : Galerie Artset – limoges 

Caisse d’Epargne – rue d’Isly, Limoges

Centre Culturel Onix – Nantes

Paris-La Défense

Ses peintures sont achetées et son évolution suivie par des collectionneurs privés.

Fixé depuis quelques années en Limousin, Christophe a atteint une maturité dans la pratique d’une expression personnelle à laquelle il entend se consacrer entièrement.

Certains acteurs du marché de l’art avec qui il vient de signer un contrat d’exclusivité ne s’y trompent pas… et c’est une chance pour la Ville de Couzeix de pouvoir prêter ses cimaises à cet artiste prometteur.

 

2 . DEMARCHE 

 

-Le choix de la figuration :

Christophe Vaydie est un artiste contemporain, diplômé d’une des écoles d’art française où depuis les années 60 l’art est défini par le concept, c'est-à-dire par l’idée : ce qui aboutit à une activité artistique où l’œuvre n’est plus accessible sans la médiation du discours.

Dans le même temps, l’art contemporain qui revendique une « avancée dans la progression des avant-gardes » semble avoir fait son deuil de la notion de Beau et faire son blé d’un art dont la médiatisation est le fruit de son hermétisme.

 

Issu du même moule, Christophe, dont le parcours s’est fait au contact du monde du travail et en partage avec les êtres, a une approche différente : ses fresques se lisent comme une bande dessinée.

La fibre sensible du ''regardeur'', touchée par l’expressivité des scènes représentées et la poésie émise, est alertée d’emblée. La perfection des compositions, l’excellence du trait, la sobriété des couleurs, alliées aux matières riches et rares de l’or et de l’argent autant qu’à celles, nobles, de la terre ou des cendres enchantent ceux qu’un discours plus classique ravit.

Christophe Vaydie... est-ce un clin d’œil à l’Ingrisme ? La Renaissance en métamorphose ? l’Humanisme de retour ?

Vaydie, c’est Vaydie et sans nul doute une œuvre à part, qui ne laissera pas indifférents les amateurs d’art de plus en plus nombreux et de plus en plus exigeants.

 

-Le choix de la référence au corps

 

Le corps est le thème central des peintures de Christophe.

Le corps est notre moyen d’être au monde : montrer un corps renvoie à notre propre corps mais aussi à la relation de soi à autrui.

Peindre des corps, en dehors du fait d’en connaître, comme Christophe, parfaitement l’anatomie, ne correspond pas dans l’idée de son auteur, à un simple désir esthétisant, mais à celui de provoquer une réflexion : le corps, projection des désirs, des rejets, des angoisses et des joies de chacun.

Le spectateur est renvoyé à lui-même et au contenu de son regard, en devenir vers toutes les métamorphoses…

 

« Ma peinture cherche à faire émerger le sentiment et les émotions du monde de l’humain et à le faire partager. Si les corps que je peins sont nus, c’est pour traduire ce sentiment qui est atemporel, qui n’est pas uniquement lié à notre époque, mais contenu dans la nature propre de l’homme. Je traduis un monde intérieur que nous manifestons dans les formes multiples de nos vies, de nos sociétés et de nos cultures. » ( Christophe Vaydie)

 

« Picasso disait à la fin de sa vie que… l’art est à faire…

Chacun trouve sa liberté : expressive, créatrice, intellectuelle…

J’ai choisi pour ma part de m’exprimer au travers de la peinture.

C’est ici que se trouve ma liberté, une liberté infinie car elle permet une infinité de possibilités. » (Christophe Vaydie)

 

Merci à Christophe et merci à vous de bien vouloir relayer cette exposition qui s’annonce prometteuse.

 

Nicole Roux,

Présidente de l’AACC

 

Contacts:

 

Nicole Roux : 05 55 39 92 43 – 06 13 68 97 93

nicole.couzeix@wanadoo.fr

 

Florence Dautriat : 05 55 39 92 43

florence.dautriat@couzeix.fr

 

Nicolas Yardin : 05 55 39 47 45

nicolas.yardin@couzeix.fr

 

 

Repost 0
Published by Association animation culturelle de Couzeix - dans Evénements antérieurs
commenter cet article
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 15:47

 

L’Association Culturelle de Couzeix propose un après-midi musical en l'église de Couzeix le dimanche 7 novembre à 17h. Cette manifestation est placée sous le signe du soutien à un groupe de jeunes musiciens issus du Conservatoire National de Région de Limoges.

 

Groupe invité : le quatuor à cordes DOÏNA

Créé en 2007, cet ensemble est né de la passion de quatre violonistes pour la la variété du répertoire et en particulier pour la musique de chambre.

Leur objectif est de faire partager leur plaisir de vivre la musique au plus grand nombre en offrant une entrée à participation libre.

Le quatuor DOÏNA s’est produit :

- à Limoges : Opéra-Théatre, Espace Noriac, centre culturel Jean moulin...

- à Brive, Jumilhac le Grand.

- à Poitiers où il a reçu un master class du Quatuor Danel (janvier 2009).

- à Solignac : concerts des Jeunes Talents.

- Dans d’autres communes de la région, notamment pour des manifestations caritatives.

Les musiciens de DOÏNA font également partie de l’ensemble à cordes ENIGMA, dirigé par Jean-Pierre Raillat, compositeur et professeur d’alto au Conservatoire de Limoges

 

Spécial Couzeix : une violoniste invitée : Tatevik BAGHMANIAN

Tatevik, 25 ans, est née à Erevan (Arménie). Elève à l’âge de 6 ans dans une classe d’enfants surdoués de l’Ecole de Musique Tchaïkovski d’Erevan, elle y obtiendra pendant ses années d’étude, les diplômes de Musicien en Orchestre et de Professeur de Musique.

 

Prix de formation musicale, de piano, d’harmonie, d’analyse musicale, d’histoire de la musique, de méthode et de pratique pédagogique, elle intègre l’orchestre de musique de chambre KAMERTON avec lequel elle obtient en 2001 un prix au Festival Khatchatourian à Erevan.

En 2004, Tatevik entre au Conservatoire de Musique de Lyon. Elle se produit en concerts et récitals en Russie, en Arménie, en Suisse et en France.

En 2010, elle obtient un Prix de Violon au Conservatoire de Limoges.

 

Au programme de cet après-midi prometteur : Bach, Haendel, Lully, Bizet, Saint Saëns, Guershwin, Piazzola, Bernstein, mais aussi des musiques de tradition populaire irlandaise, tzigane, bulgare et Folk Song.

 

ENTREE à 16H45 : PARTICIPATION LIBRE – PAS DE RESERVATION

 

http://www.couzeixculture.fr/

 

http://groupedoina.free.fr/

Repost 0
Published by Association animation culturelle de Couzeix - dans Evénements antérieurs
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 14:29

 

Samedi 2 et dimanche 3 octobre, l’Association culturelle de Couzeix a sélectionné une trentaine de créateurs professionnels qui vont transformer pour le week-end le centre culturel de Couzeix en caverne d’Ali Baba.

Les collections proposées sont très variées : elles riment entre nouveauté, originalité et qualité. Vous y retrouverez des artisans déjà présents en 2008. Mais le bouche-à-oreille ayant bien fonctionné, nous avons été sollicités par de nouvelles personnes venant d’horizons variés et jusqu’en Belgique.

Au niveau des institutions, le récent pôle des ''Laines Locales Réseau Limousin'', créé pour valoriser la filière laine dans notre région d’élevage du mouton, présentera ses activités : ses 70 adhérents sont des éleveurs, des fermes pédagogiques, des tondeurs mais aussi des artisans (couturières, fileuses, matelassiers), des artistes et des designers.

Ces passionnés du fil et de la fibre, qu’elle soit animale (laine, soie, mohair, angora) ou végétale (coton, lin, chanvre) proposeront à la vente des pièces uniques.

 

Leurs domaines sont :- la mode : vêtements et accessoires (manteaux, vestes, ponchos, chapeaux, bijoux, sacs, mitaines, foulards …

- la décoration d’intérieur : linge, tentures murales, patchworks, broderies, lampes et objets divers… L’imagination sera au rendez-vous.

Une petite exposition de tentures en shiborisera présentée. Le shibori est une technique japonaise de teinture de la soie qui donne de très beaux effets de couleur et de matière.

 

2 - Les démonstrations :

 

Sept démonstrations permettront au public de rentrer dans l’intimité du travail des exposants et de satisfaire sa curiosité. Elles auront lieu chaque jour. Leur déroulement sera déterminé avec les artisans le samedi matin. Le public pourra assister et s'initier aux ateliers suivants :

  • tissage sur métier traditionnel à 4 lames

  • tissage sur métier africain

  • technique du feutre

  • peinture sur soie

  • teinture selon la technique « shibori »

  • cardage de la laine brute et filage

  • atelier enfants et adultes : technique de la ''lirette''. Cet atelier de tissage de matériaux recyclés sera un clin d’œil écologique pour la génération à venir.

 

2èmes Journées TEXTILE, Marché des Tisserands
Ventes – Démonstrations – Ateliers,  Centre culturel de Couzeix (Proximité Limoges - nord)


Samedi 2 et Dimanche 3 Octobre
Entrée libre de 10h à 18h

 

Repost 0
Published by Association animation culturelle de Couzeix - dans Evénements antérieurs
commenter cet article
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 14:28

kakemonartistes couzeixois 

 

7ème SALON DES ARTISTES COUZEIXOIS

 


Centre culturel de Couzeix

Du samedi 19 juin au dimanche 4 juillet

Tous les jours de 14h30 à 18h30 – entrée libre

 

 

 

         Pour la septième fois, l’Association Culturelle de Couzeix offre les cimaises du centre culturel aux artistes de la ville.

 

         Cette manifestation a lieu tous les deux ans et nous pourrons constater dans l’édition 2010 que les préoccupations créatives des Couzeixois rejoignent l’engouement des français pour l’art en général, et le désir de s’investir dans une discipline artistique en particulier.

 

 

7ème SALON DES ARTISTES COUZEIXOIS

 

 

         Nous offrirons au public un panorama d’œuvres reflétant le travail d’une cinquantaine d’artistes.

 

         L’exposition sera ouverte à des personnes qui se sont présentées individuellement : certaines sont des habitués du salon, d’autres sont des talents à découvrir…

         Nous accueillerons également les adhérents de trois associations couzeixoises orientées dans des disciplines différentes :     

 - Art textile (patchwork, tableaux textile…)

 - Passions Créatives (émaux)

 - Les Petites Mains de Couzeix (peinture)

 

         Variété et vitalité seront au rendez-vous pour les amateurs de ces techniques auxquelles il faudra ajouter : sculpture, gravure, pastel, aquarelle, peinture sur porcelaine etc.…De quoi satisfaire tous les publics sur le chemin d’une ballade à l’été naissant !

 

 

                                                                                                         Nicole Roux

                                                                                                         Présidente de l'AACC

Repost 0
Published by Association animation culturelle de Couzeix - dans Evénements antérieurs
commenter cet article
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 16:09

AMBASSADORS OF THE ARTISTS REPUBLIC

10th ANNIVERSARY

 

Centre culturel de Couzeix

Exposition du 6 au 21 mars 2010

Tous les jours de 14h30 à 18h30 – entrée libre

 

               « Le Mail Art appartient à tous, il doit être l’affaire de tous et non pas d’un seul »

                                                                    (Ray Johnson, fondateur du mouvement en 1962)

                                                                             

 2010-069.jpg

 

 

 

 

L'association Animation Culturelle de Couzeix (AACC) consacre sa première exposition de l'année 2010 au Mail Art ou Art Postal. Quasi-inconnue du grand public, cette forme d'art s'est pourtant développée à travers le monde entier. Apparu dès l'invention de la carte postale et du timbre, ce moyen d’expression est utilisé par des écrivains, des artistes mais aussi par des usagers avides d’esthétique, de fantaisie ou d’humour.

 

Le Mail-Art, c'est quoi ?

 

Le terme Mail-Art désigne des correspondances (cartes postales, enveloppes...) sur lesquelles l'expéditeur a pris la liberté de laisser son imagination s'exprimer : collages, dessins, devinettes, poèmes....

Ces courriers décorés et dûment timbrés, acheminés par voie postale, se sont depuis lors échangés en Europe puis à travers le monde pour illustrer des moments heureux ou lors d’évènements politiques, historiques, littéraires ou autres.

Outre le dessin, on y trouve du coloriage, de la peinture, des gribouillages, des photos, des collages de papiers découpés ou des collages encore de tout autre petit rien, en quête de métamorphose (plumes, boutons, dentelles etc. à l’infini…

           L’Art Postal est une forme d’art qui s’apparente à l’art populaire ou enfantin, à l’art naïf ou singulier autant qu’à l’art brut. Il tient son originalité dans le rapport qu’il entretient entre l’ordinaire et l’imaginaire dans une totale liberté d’expression. C’est un art de l’émotion, de la confidence, du partage et du don : il n’attend rien en retour…

          Chaque enveloppe est une œuvre unique et qui n’entre pas dans les circuits de la commercialisation (galeries, ventes…) : elle trouve sa place dans la collection privée de son destinataire.

          Profitons de l’occasion qui nous est donnée à Couzeix pour découvrir ou mieux connaître cet art et peut-être pour nous donner l’envie de le pratiquer, parallèlement à une réconciliation avec le  plaisir d’écrire…en toute simplicité.

 

Des écrivains comme Mallarmé, Proust, Apollinaire, Sartre ; des peintres comme Matisse ou Picasso ont donné à l’Art Postal ses lettres de noblesse. Depuis le début du 20è siècle, les futuristes italiens puis les membres du courant Dada (Hausmann, Duchamp, Picabia…), enfin les surréalistes (Breton, Eluard, Cocteau, Prévert….) l’ont pratiqué comme vecteur de communication dans le but de bouleverser la création sous toutes ses formes…et pour faire « un pied de nez » à l’art officiel.

« Petite lettre, ne t'arrête qu'à La main petite et familière, de Gabrielle Wrotnowska Rue, huit, seul, de la Barouillère » (Mallarmé)

 

Un vecteur de communication

 

            L’art Postal existe en France depuis la création de La Poste par Fouquet-la-Varanne, il y a environ 400 ans

Le Mail-Art est né en 1962 avec la création par Ray Johnson de la New York Correspondance School of Art. Ce terme anglais est choisi pour globaliser toutes les appellations de l’art véhiculé par la poste dans le monde : la poste devient donc le ''complice'' de la propagation  d’un mouvement artistique qui se voudrait avant-gardiste et universel. Elle participe à la création d’un espace de liberté pour la circulation des idées entre les hommes de tous les pays. Plus qu’un moyen de faire de l’art aussi proche  soit-il des grands courants  contemporains, le Mail-Art est un vecteur de communication et de diffusion qui émet sur la « fréquence sensible » : du jeu, de la surprise et du clin d’œil. Il rate rarement sa cible…

           Sera-t-il mis à mal par la téléphonie qui éclipse l’écrit au profit de l’oral, et par l’informatique qui supprime le lien social exercé par les intermédiaires humains de la Poste (receveurs, trieurs, facteurs...) ?

 

 

La République des Artistes, 10 années de Mail Art

 

« La République des Artistes », partenaire de l’AACC pour cette exposition, a été fondée par trois artistes de la région Limousin : Pierre Digan (sculpteur), Eugénie Dubreuil (peintre) et Rémy Pénard (mail artiste) qui s’en sont autoproclamés les  Ambassadeurs, c'est-à-dire les représentants auprès des autres « Républiques » de mail-artistes. Cette République a été inaugurée le 14 juillet 2000 sur le site du ''Pré aux  Sculptures'' à la Ferme-Auberge de Lavergne, près de Saint-Martin-Château en Creuse.  

            Cette ''République'' est virtuelle et ses membres ne se rencontreront peut-être jamais. Leur lien est la pratique d’échanges de courriers où les créations artistiques individuelles s’enrichissent des marques impératives de l’administration postale liées à leur acheminement : adresses, timbrage, cachets, flammes, etc.

           Cette ''République'', riche de trois nouveaux Ambassadeurs : Jean Estaque et Joël Thépault  (peintres-sculpteurs-graveurs), Michel della Vedova (peintre) fête en 2010 son dixième anniversaire.

 

Expositions, conférences, ateliers

 

L’exposition qui aura lieu au Centre Culturel de Couzeix a pour objectif de donner à voir le Mail Art sous toutes ses formes. Elle retracera également les 10 années d’activités menées par la République des Artistes en région, en France et à l’étranger. Cette manifestation comprendra expositions, conférences et ateliers.

 

Expositions :

- 250 envois de mail-artistes en provenance de 40 pays (enveloppes format 21 x 29,7).

- 55 planches de timbres non officiels réalisés par les artistes.

- 7 boîtes aux lettres peintes par des artistes (données par La Poste du 13ème arrondissement de Paris).

- 15 panneaux d’activité relatant notamment les contacts avec les ''Pays Virtuels'' dont l’Ambassade de Venise.

 

2 conférences et 2 ateliers d’initiation à l’Art Postal :

- vendredi 5 mars à 17h45 : ''L’exemple de l’Art Postal'', conférence par Eugénie Dubreuil, 30 mn (entrée gratuite).

- samedi 13 mars de 14h30 à 16h30 et de 16H30 à 18h30 : séances d’initiation à l’Art Postal par Joël Thépault (inscriptions au 05 55 39 27 98 – 10 € la séance).

- dimanche 21 mars à 16h : ''Communication et Mail-Art System'', conférence par Rémy Pénard, 45 mn (entrée gratuite).

Repost 0
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 15:18

Mars : du 6 au 21 mars

    Exposition de mail art : « 10è anniversaire de la République des Artistes »

  

    Conférences et ateliers :

- Vendredi 5 mars à 17h45 : Conférence « L’exemple de l’Art postal » par Eugénie Dubreuil (30 mn) - entrée libre

- Dimanche 21 mars à 16 h : Conférence « Communication et Mail Art System » par Rémy Pénard (45mn) – entrée libre

- Samedi 13 mars : ateliers d’initiation à l’Art Postal 14h30-16h30 et 16h30-18h30 par Joël Thépault – 10€ la séance à réserver au 05 55 39 27 98

 

 

Juin – Juillet : du 19 juin au 4 juillet

    Exposition : « les Artistes Couzeixois »

   

Août : mercredi 18 août

    Concert : Fanfare Funk en partenariat avec le Festival des Cuivres de Limoges

 

Octobre : 2 et 3 octobre : « Marché des Tisserands » 

   

Novembre : du 13 au 28 novembre  

    Exposition : « Christophe VAYDIE » - Peintures

    Réservation Centre (hall) : du 8 au 29 novembre

    Vernissage le Vendredi 12 novembre

    Projection DVD avant vernissage

 

Novembre : vendredi 26 novembre

    Soirée Cabaret "Duo Paris Moscou" en relation avec l’année de la Russie en France

 

Décembre : samedi 4 Décembre

    Concert de chorale (La Schola Martialensis) à l’église : Telethon

Repost 0
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 11:53
(danse & chant)

 

affichecabaret-09.jpg

 


Cette soirée réunira le Duo Flamenco, composé d'un guitariste et une chanteuse de Limoges, la Compagnie Concha Castillo, un guitariste, un percussionniste et une danseuse (Bordeaux) et Laurent, danseur et professeur de flamenco de Limoges. Soirée cabaret-flamenco, vendredi 27 novembre à 20h30 au centre culturel. Prix des places : adultes 10 € - tarifs réduits (étudiants, chômeurs..) 8 €. Réservations : service.culture@couzeix.fr ou 05.55.39.27.98 ou 05.55.39.34.09.

vendredi 27 novembre 2009

Centre culturel à 20h30

Repost 0
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 11:52
3ème Rencontre de Gravure Contemporaine

(Exposition)
 


Pour sa 3è édition de Rencontre autour de la Gravure Contemporaine, l’Association Animation Culturelle de Couzeix a le plaisir et l’honneur de présenter les œuvres de 38 graveurs parisiens membres de l’Association «GRAVER MAINTENANT ». Dominique Aliadière, Président, présente son association dans le document joint. Nicole Roux le remercie pour sa fructueuse et chaleureuse coopération dans la préparation de cette exposition qui s’annonce sous les meilleurs auspices.

2009 - oct 203
La gravure et l’estampe

    Etymologiquement, graver vient du latin« cavare»  qui correspond à l’action de creuser ou encore de tracer, de dessiner une image en creusant, mordant, griffant, incisant, attaquant  la surface d’un matériau (métal ou bois) avec différents outils …..et moyens chimiques en ce qui concerne le métal.

    Le graveur aboutit à l’élaboration d’une matrice.

    La gravure ainsi définie sera alors encrée et imprimée sur papier lors de son passage sous la presse.

    L’image obtenue est appelée estampe : c’est l’objet final, l’aboutissement du processus d’élaboration de la gravure.

    Malgré leur différence, gravure et estampe sont des termes souvent employés comme synonymes.

  2009 - oct 226


Petite Histoire de la gravure

    L’univers de l’art de la « gravure » est vaste.

    Son histoire est liée à l’évolution de l’humanité :

        - les premières gravures (sans  estampages) : celles de l’univers des grottes préhistoriques, des os gravés, des empreintes sur les céramiques ( depuis - 20 à -30 000 ans) sont disséminés de par le monde sur les itinéraires des premiers peuples ou sur leurs sites de vie.

           La gravure semble donc avoir précédé les autres arts plastiques.

        - le temps des sceaux : dans l’Antiquité (Proche-Orient, Egypte, Crète), l’impression par pression de motifs gravés dans l’argile (ou la cire) préfigure la gravure moderne.

        - le temps du papier : ce sont les arabes qui transmirent ces techniques orientales à l’occident et c’est avec eux qu’arrivent le papier, donc la possibilité d’imprimer et certaines encres, ainsi que  de petites plaques de gravures sur bois.

        - le temps de l’imprimerie : les premières impressions sur papier sont les lettres gravées sur bois par Gutenberg au XVè siècle. Elles annoncent… la Renaissance et les débuts de la gravure artistique.

        - les premiers artistes gravent sur bois pour l’illustration de livres :

                      * Albrecht Dürer (147161528)

                      * Hans Holbein (1493-1543)

                      * Lucas Cranach (1472-1553)

       - les premières eaux fortes et pointes sèches sur métal supplantent  la xylographie au XVIIè siècle et servent souvent à la reproduction des tableaux peints par les « maîtres » de l’époque.

          Cette période est marquée sur le plan de la création, par la personnalité et le génie de Rembrandt.

       - l’art de la gravure : Désormais, la gravure prend ses lettres de noblesse et, pratiquée par les peintres des écoles italienne, française, anglaise, espagnole du XVIIIè siècle, elle devient un art à part entière.

            De nouvelles techniques sont expérimentées : manière noire, aquatinte.

            La couleur prend le pas sur le noir et blanc.

            A la fin du XIXè siècle, les peintres impressionnistes produisent parallèlement un œuvre gravé d’importance (Manet, Degas, Gauguin)

            Toulouse Lautrec (1864-1901) s’illustre par sa technique de la lithographie en couleurs et ses grandes affiches connaissent un succès populaire.

      - La gravure d’art au XXè siècle : concurrencée par la photographie dans son rôle de diffuseur d’images, la gravure évolue dans le sens d’une expression artistique pure.

             Elle est dominée par l’importance et l’influence de l’œuvre de Picasso qui expérimente tous les procédés au service d’une expression non-conformiste et d’une imagination débordante.

    

      A l’heure actuelle, au temps d’Internet et de la vitesse, malgré leur intérêt pour les innovations technologiques, les graveurs, artistes assidus et passionnés, continuent à suivre les techniques traditionnelles pures, ou les mixant à leur guise.

     Amoureux  des vieux savoirs et des senteurs de l’encre, ils excellent dans l’intimité de leur expression, qui se décline sur tous les modes de la contemporanéité. 

     Pour un large public, leurs procédés restent un mystère, et c’est cette alchimie qui attire à Couzeix les amateurs avertis ainsi que les néophytes.

     C’est aussi pour faire mieux connaître cet art que nous présentons pour la 3è fois,  une nouvelle exposition qui dépasse le cadre de notre région.

Liste des artistes :


du 14 au 29 novembre 2009

Repost 0